top of page
  • Photo du rédacteurPG Laval

Votre entreprise et le feu: Rive-Nord de Laval à Montréal.

Votre entreprise et le feu: Rive-Nord de Laval à Montréal.

Selon les données de l'Administration des petites entreprises, jusqu'à un quart des entreprises touchées par une catastrophe majeure ne rouvrent pas leurs portes par la suite. Bien qu'il soit indéniablement difficile de surmonter une perte majeure, avec le soutien adéquat d'une équipe de restauration et une collaboration étroite avec votre compagnie d'assurance, les chances de survie de votre entreprise augmentent considérablement.


Certaines entreprises ayant sollicité des professionnels ont pu rouvrir leurs portes quelques jours seulement après un incendie. Grâce aux avancées dans le domaine de l'élimination des odeurs de fumée, de la restauration après un incendie, et du nettoyage en général, il est aujourd'hui possible pour les équipes de commencer à travailler presque immédiatement après que les pompiers ont quitté les lieux, permettant ainsi une reprise rapide de l'activité. Il est important de noter que les résultats spécifiques dépendront de la gravité de l'incendie et de l'ampleur des dégâts, mais quelle que soit la situation, la récupération reste envisageable !


D'après les statistiques de la National Fire Prevention Association (NFPA), les services d'incendie ont répondu à environ 3 300 incendies touchant des biens immobiliers de bureau chaque année entre 2007 et 2011. Ces incidents ont engendré en moyenne des pertes matérielles d'environ 112 millions de dollars par an. Il est à noter que la plupart de ces incendies ont eu lieu dans des bureaux d'entreprise, principalement pendant les heures de travail. Une donnée positive toutefois, est que le nombre d'incendies dans les milieux professionnels a connu une réduction significative de 71 % entre 1980 et 2011.


D'autres données de la NFPA méritent également d'être soulignées :


  • Heure de la journée : Les incendies de bureau ont tendance à atteindre leur pic entre midi et 14 heures (l'heure du déjeuner !). Environ 69 % des incendies surviennent entre 7 heures du matin et 19 heures, tandis que les 31 % restants, survenant entre 19 heures et 7 heures du matin, causent 67 % des dégâts matériels enregistrés, principalement en raison d'une détection plus tardive (ce qui met en évidence l'importance des arroseurs automatiques et de l'équipement de détection automatique).

  • Causes des incendies en milieu professionnel : Les équipements de cuisine sont responsables de 29 % des incendies, mais seulement 6 % d'entre eux entraînent des dommages matériels significatifs. Les incendies d'origine criminelle sont les plus préjudiciables, causant directement 21 % des pertes matérielles. Les équipements électriques représentent la deuxième cause principale d'incendies dans les bureaux. Notons que seulement 2 % des incendies de bureau commencent dans des espaces cachés tels qu'un grenier ou un plafond, mais ces incendies sont responsables de 13 % des pertes matérielles directes.

  • Contentement & Extinction : Environ 4 incendies sur 5 sont restés confinés à la pièce où ils ont pris naissance. Dans 90 % des cas, les incendies étaient suffisamment importants pour déclencher les systèmes d'arroseurs automatiques, et ces derniers se sont avérés efficaces dans 88 % des cas. De plus, les bureaux équipés d'arroseurs automatiques ont enregistré un taux de mortalité 62 % inférieur à ceux qui n'en disposaient pas.

  • Incendies dans les Installations Industrielles/Manufacturières : La NFPA a également compilé des statistiques spécifiques aux installations industrielles. Selon leurs recherches, il y a environ 37 000 incendies dans de telles installations chaque année, entraînant 18 décès, 279 blessures, et 1 milliard de dollars de dégâts matériels. Les équipements de chauffage et les outils d'arrêt sont responsables de 28 % de ces incendies, tandis que les pannes mécaniques ou les dysfonctionnements en provoquent 24 %.



1 vue0 commentaire

Comentarios


bottom of page